engouffrement


engouffrement

engouffrement [ ɑ̃gufrəmɑ̃ ] n. m.
• 1866; de engouffrer
Rare Fait de s'engouffrer. L'engouffrement du vent dans un couloir.

engouffrement nom masculin Action d'engouffrer, de s'engouffrer.

⇒ENGOUFFREMENT, subst. masc.
A.— Rare et littér. Fait d'être précipité dans un abîme, de disparaître dans un gouffre. Gilliatt, (...) serait broyé avant de voir la panse et la machine et toute son œuvre s'abîmer dans cet engouffrement (HUGO, Travaill. mer, 1866, p. 356). Je suis le pauvre navire Qui court démâté parmi la tempête, (...) Pour l'engouffrement en priant s'apprête (VERLAINE, Œuvres compl., t. 1, Romances sans par., 1874, p. 47).
B.— P. anal.
1. [En parlant d'obj., de marchandises, etc.] Action de faire disparaître, d'absorber comme dans un gouffre; résultat de cette action. Tous les arrivages entraient par cette trappe béante; c'était un engouffrement continu, une chute d'étoffes (ZOLA, Bonh. dames, 1883, p. 422).
2. [En parlant du vent, des intempéries] Action de pénétrer violemment dans un lieu par une ouverture, résultat de cette action. Les engouffrements du vent ployaient le bouquet d'épines sur ma tête (GONCOURT, Journal, 1871, p. 834). Il voulut rouvrir un volet, que le vent venait de rabattre; mais, par la fenêtre entrebâillée, ce fut un tel engouffrement, qu'elle dut accourir à son secours (ZOLA, Dr Pascal, 1893, p. 265).
3. [En parlant de pers.] Action d'entrer, de pénétrer précipitamment dans un lieu. Quand ils [les mineurs] commencèrent à déboucher par groupes épouvantés dans la salle d'accrochage, ce fut un véritable engouffrement : ils se jetaient vers le puits, ils s'écrasaient à l'étroite porte du goyot des échelles (ZOLA, Germinal, 1885, p. 1404).
C.— P. métaph. ou au fig. [En parlant d'argent] Action d'engloutir en dilapidant; résultat de cette action. C'était un engouffrement de la richesse publique au fond de cette richesse d'un seul (ZOLA, Argent, 1891, p. 94).
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. 1866 (HUGO, loc. cit.). Dér. du rad. de engouffrer; suff. -(e)ment1. Fréq. abs. littér. :10.

engouffrement [ɑ̃gufʀəmɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1866; de (s')engouffrer.
Rare. Le fait de s'engouffrer. || L'engouffrement du vent dans un couloir.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Boulon (Affluent Du Loir) — Pour les articles homonymes, voir Boulon. Boulon Caractéristiques Lon …   Wikipédia en Français

  • Boulon (affluent du Loir) — Pour les articles homonymes, voir Boulon. Boulon Caractéristiques Longueur …   Wikipédia en Français

  • Boulon (affluent du loir) — Pour les articles homonymes, voir Boulon. Boulon Caractéristiques Lon …   Wikipédia en Français

  • Climat De L'Isère — Le climat de l Isère, principalement en fonction de la saison et du relief (plaines, vallées, montagnes) est très varié. Sommaire 1 Caractère général du climat de l Isère 1.1 Hiver 1.2 Printemps …   Wikipédia en Français

  • Climat de l'Isere — Climat de l Isère Le climat de l Isère, principalement en fonction de la saison et du relief (plaines, vallées, montagnes) est très varié. Sommaire 1 Caractère général du climat de l Isère 1.1 Hiver 1.2 Printemps …   Wikipédia en Français

  • Climat de l'Isère — Le climat de l Isère, principalement en fonction de la saison et du relief (plaines, vallées, montagnes) est très varié. Sommaire 1 Caractère général du climat de l Isère 1.1 Hiver 1.2 Printemps 1.3 …   Wikipédia en Français

  • Climat de l'isère — Le climat de l Isère, principalement en fonction de la saison et du relief (plaines, vallées, montagnes) est très varié. Sommaire 1 Caractère général du climat de l Isère 1.1 Hiver 1.2 Printemps …   Wikipédia en Français

  • Le Boulon (rivière) — Boulon (affluent du Loir) Pour les articles homonymes, voir Boulon. Boulon Caractéristiques Lon …   Wikipédia en Français

  • FORME — L’histoire du concept de forme et des théories de la forme est des plus singulières. Nous vivons dans un monde constitué de formes naturelles. Celles ci sont omniprésentes dans notre environnement et dans les représentations que nous nous en… …   Encyclopédie Universelle

  • engouffrer — [ ɑ̃gufre ] v. tr. <conjug. : 1> • fin XVe; engoufler fin XIIe; de en et gouffre 1 ♦ Poét. Jeter, entraîner dans un gouffre. « L enfant tombe et est engouffré dans le torrent » (Voltaire). ♢ Fam. Avaler, manger avidement e …   Encyclopédie Universelle